Sélectionner une page

Contes picards

Le conteur Laurent Devîme conte des récits, légendes, anecdotes et bien-sûr des contes de Picardie. On peut y retrouver, entre autres, “Chés Adoreus d’Teupes”, “Chés Pékeus d’Leune », “El Soupe à Cailleus”, “El Couverte in deux”, « Madame Décatoire pi ch’Grand Feuqueu », etc.
Les légendes liées à des lieux ou à des époques se retrouvent avec les « Corbeaux de Corbie », les « Puits Tournants et Fontaines Bleues », le « Vent et la Discorde de la  Cathédrale d’Amiens »,
« Ganelon de la Tour Fendue d’Heilly », « Marie-Greuette, la Sorcière des Marais », etc. Une place particulière est occupée par les contes ou légendes liés au religieux. Mais souvent derrière ces récits se cachent souvent des contes populaires qui ont été christianisés. Ici l’humour et la ruse sont souvent présents. Pensons au « Champ du Diable », au « Choix de l’Ermite », à « ch’Cousin André pi chl’Haricotier », etc.
Le facétieux est fortement présent avec des personnages emblématiques comme Lafleur à Amiens avec sa devise bien connue : « Bien boère, bien mier, pi né rien foère, tout o ch’est mn’afoère ! ». Fleurimond Long-Minton vient de Doullens et Jacques Croédure de Vauchelles-les-Quesnoy près d’Abbeville. Dans l’ex Bassin Minier, Cafougnette peut faire figure de comparse.

Un vocabulaire ayant trait aux contes et aux êtres fantastiques témoigne de l’originalité des récits picards. Ainsi un lutin se dit « goblin », un géant « gayant », un sorcier « chorcheu » ou « carimaro » (dans ce cas il peut être, ou se transformer, en équidé malfaisant qui s’allonge), une sorcière « chorchelle », une fée « seurette », un loup-garou « leu-wérou », etc. N’oublions pas les « bricassis » et « cleurouillés » des vieilles constructions ; les « rouleux », « botteux », et « éternueux » des bois et marais, etc.

Lors de SPECTACLES, ANIMATIONS ou BALADES CONTÉES le conteur peut enrichir son répertoire avec des blasons populaires (surnoms) , des dictons, des anecdotes et récits locaux, etc.
Le conteur peut être accompagné par Cécile Eléouet, chanteuse a capella (répertoire Renaissance, traditionnels picards et répertoire jeune public).

Laurent Devime s’est produit dans un bon nombre de festivals, de régions françaises et en Belgique. Également aux États-Unis, Canada (Québec, Ontario et Nouveau-Brunswick), Pérou, Algérie, République Centrafrique, etc. Et des écoles françaises en Chine, au Vietnam et au Japon.