03.22.71.17.00 contact@languepicarde.fr
Article 0
Sélectionner une page

Signature de la première charte « Ma commune dit oui au picard »

Désormais Eaucourt-sur-Somme s’appellera également Iucourt.

Ce samedi 13 novembre, Henri Sannier, Maire, et Anne Tiberghien, Présidente de l’Agence régionale de la langue picarde, vont signer la charte « Ma commune aime le picard / Eme comeune ale o kér el picard », ce qui fera d’Eaucourt-sur-Somme la première commune de la Somme, et des Hauts-de-France, à marquer son attachement à la promotion de la langue picarde et sa volonté de la voir s’afficher dans la vie publique.

Depuis le vote de la loi Molac sur la protection et la promotion des langues régionales le 8 avril dernier, la traduction des instructions publiques en langue régionale, qui était déjà largement mise en œuvre dans d’autres régions de France comme la Bretagne, est devenu légalement possible. Des panneaux bilingues Eaucourt/Iucourt seront ainsi apposés à l’entrée de la commune, et des plaques d’information pédagogique sur la langue picarde seront posées près du marais et du moulin.

En plus de cet affichage dans l’espace public, la commune d’Eaucourt-sur-Somme a adopté en Conseil municipal, une dizaine d’articles visant à promouvoir la langue picarde sur son territoire. Ainsi des plaques de rue bilingues seront également posées dans les trois ans à venir, les prochaines carte de vœux seront en français et en picard, le site web proposera une page en picard et, lors des discours ou des mots d’accueil, quelques phrases en picard seront prononcées par les élus. Ce sont en tout 15 engagements dans les domaines de la culture, de l’enseignement, du tourisme et de la communication qui ont été pris le 29 octobre dernier et qui seront mis en œuvre d’ici 2024.

Ce genre de chartes existe depuis de nombreuses années en Bretagne, en Alsace, en Flandre française, en Occitanie, et même en Belgique picarde… L’Agence régionale de langue picarde, soutenue par la Région Hauts-de-France, se fixe comme objectif qu’une dizaine d’entre elles soient signées en 2022 sur l’ensemble du domaine linguistique picard (Aisne, Nord, Oise, Pas-de-Calais et Somme).

La cérémonie sera ponctuée de lectures de fables en picard par la troupe de Chés Démucheus à l’occasion des 400 ans de la naissance de Jean de la Fontaine.

Les traductions des différents documents ont été réalisées par l’association Ch’Lanchron représentée par son Président Jacques Dulphy.

Les plaques seront dévoilées à l’issue de la signature.