03.22.71.17.00 contact@languepicarde.fr
Article 0
Sélectionner une page

Les tartes au chuque

La troupe amateur de théâtre patoisant « Les tartes au chuque » est née d’un collectif d’habitantes de Wavrechain-sous-Denain, assistantes maternelles pour la plupart, qui avaient l’habitude de se réunir une fois par semaine, pour un moment convivial, à la médiathèque de Wavrechain-sous-Denain. En 2012, dans le cadre d’un projet local, elles décident de créer, à l’occasion de la journée de la femme 2013, une pièce patoisante. C’est Joëlle Jonas, de l’Association patoisante Georges Fidit (présidée par André Peulmeule. Président d’honneur : Roger Bar), qui leur écrit une parodie de Blanche-Neige, deux personnes extérieures à Wavrechain, dont un homme, intègrent le projet.

« Noirte-Gaillette ou l’véritape histoire ed’Blanque-Neiche » : cette pièce ne devait être jouée qu’une seule fois. Rencontrant un vif succès, elle est rejouée à Bouchain, puis à Oisy (dans l’Aisne), ainsi qu’à Hérin. Une seconde pièce est alors écrite par Joëlle Jonas : « Marie-Carbon ». Cette parodie de Cendrillon est accueillie avec plaisir par la troupe, qui continue l’aventure, et l’interprète plus de dix fois dans le Valenciennois, et également à Tourcoing, et à nouveau dans l’Aisne.
Ce succès conduit la troupe à faire partie de l’une des activités de l’association Georges Fidit, et prend le nom de « Les tartes au chuque » (parce qu’après les premières représentations, on mangeait ensemble « de l’tarte au chuque », et aussi parce que, dans « Noirte-Gaillette », Blanche-Neige est empoisonnée, non pas par une pomme, mais par un morceau de …tarte au chuque). La troupe toute neuve succède ainsi modestement à celle de l’« Arnitoile », conduite par l’irremplaçable Roger Bar.

« Marie-Carbon » : Comme dans Cendrillon, Marie-Carbon veut aller au bal pour trouver le Prince Charmant, et elle en est empêchée par sa méchante belle-mère et ses non moins méchantes belle-sœurs, mais…Le Prince n’est pas français et il a de drôles de projets…Marie- Carbon n’aime pas la fin « vivre heureux avec beaucoup d’enfants », la fée est pour le moins…décalée, la belle-mère plutôt amorale, et les belle-sœurs se font dire la bonne aventure. Bref, on est assez loin de Walt Disney !

« Foufièle chez l’Ro Arthur » (émoi, folie chez le Roi Arthur) : pièce, franco-picarde. Il s’agit cette fois d’une parodie, toujours déjantée, des célèbres légendes Arthuriennes.

 

La troupe de théâtre Les tartes au chuque vous proposent :

  • « Vous arprindrez bin un morciau ? » : un spectacle de 7 sketchs originaux et variés ( de la vie au coron à la tablette tactile, en passant par la remise au sport ou le tatouage), entrecoupés de chansons et autres « garlousettes »
  • « L’Ro guernoulle » : une nouvelle pièce, en cours de montage, toujours sur le thème des contes. Visible et compréhensible par tous, elle revisite les contes de fées, à travers une quête étrange : « daller querre eune balle in or magique », qui n’existe que dans la tête d’une Reine soucieuse de se débarrasser  «  d’sin viux Ro Guernoule ». Première de cette pièce : le 23 mars 2019

 

Association Georges Fidit
Les tartes au chuque
www.picardrouchi.org