03.22.71.17.00 contact@languepicarde.fr
Article 0
Sélectionner une page

Les lectures en langue picarde

Sacrés bétals !

Lecture jeunesse théâtralisée en langue picarde

Par l’Agence régionale de la langue picarde

Mais que se passe-t-il chez ce vétérinaire…. ? Comme ils sont curieux, ces animaux qui viennent s’y faire soigner ! Ils parlent… mais ils parlent en picard ! Vaques, guernouilles, cots, tchots leus… tous ont vécu des histoires extraordinaires: éne guernouille grosse conme un beu, un tchot leu qui voloait canger d’couleur, un cot avu des bottes… La curiosité vous démange… ? Alors vite, prenez rendez-vous pour votre animal (en peluche, bien sûr !),  pousser la porte de ce cabinet vétérinaire, et venez écouter  ces récits extraordinaires tout in picard !

Public : à partir de 8 ans

Durée : 45 minutes

Nous consulter pour les conditions d’accueil au 03.22.71.17.00

 

Hurl’Obus, textes en picard des journaux de tranchées 

Lecture en langue picarde

Par Samuel Savreux, comédien de la compagnie le Poulailler.

À l’heure de la fin des commémorations de la Première guerre mondiale, l’Agence régionale de la langue picarde porte un regard spécifique sur l’un des journaux de tranchées français : Hurl’ obus. Publié à Amiens en 1916 et 1917, son originalité est de posséder des colonnes écrites en langue picarde dans chacun de ses huit numéros. Ces textes ont été écrits par des Picards pour des Picards. Ils parlent sans détour de la réalité du front, souvent avec humour, toujours avec esprit. La langue picarde qui est utilisée ici est truculente, agréable et facile, mais n’oublions pas qu’elle a aussi été un instrument redoutable pour contourner «la femme à Tasie », c’est-à-dire « Anastasie », la censure.

Sam Savreux proposera une lecture scénarisée de plusieurs de ces textes qui seront interprétés en version bilingue.

Public : adultes

Durée : 1h15

Nous consulter pour les conditions d’accueil au 03.22.71.17.00