03.22.71.17.00 contact@languepicarde.fr
Article 0
Sélectionner une page

Calendar

Déc
17
ven
Conférence: “Mission : « Ch’cailleu d’étoéle »” @ salle des Carmes
Déc 17 @ 18 h 00 min – 19 h 30 min
Conférence: "Mission :  « Ch’cailleu d’étoéle »" @ salle des Carmes | Abbeville | Hauts-de-France | France

Conversation proposée par Hervé DUCROQUET, tintinophile, avec Jean-Luc VIGNEUX, co-traducteur de l’album en picard

Le mystère de « Ch’cailleu d’étoéle »

Été 2006. Quelque part en Picardie… Mystère : on traduirait une aventure de Tintin en picard ! Printemps 2007. Baie de Somme. Révélation : une étoile mystérieuse apparaît en Picardie maritime. Son nom :

« Ch’cailleu d’étoéle ». Sa destination : Abbeville, puis Amiens et Tournai. Deux copilotes sont à bord du Casterman, éditeur de la BD. Leur compétence : traducteurs en picard du Vimeu et du Ponthieu. Leur identité : Jacques Dulphy et Jean-Luc Vigneux.  

Samedi 31 mars 2007. Le public guette l’arrivée des cartons de BD sur l’aire autoroutière de l’A16. Par centaines, ils espèrent une dédicace sur leur album numéroté de « Ch’cailleu d’étoéle ». Parmi ces souscripteurs, des picardisants et des collectionneurs. Un tintinophile présente son précieux exemplaire et repart avec sa version personnalisée, estampillée du premier jour.

2020, le discret lecteur a été identifié et retrouvé…

L’Agence régionale de la langue picarde invite Hervé Ducroquet, titinophile averti, à converser avec Jean-Luc Vigneux autour de « Ch’cailleu d’étoéle ». Comment l’album est-il né ? Pourquoi traduire un album de Tintin ? Pourquoi l’Étoile Mystérieuse ? En retour nous demanderons : quel plaisir y a-t-il à lire Tintin dans une langue régionale ? Quelle place tient cet album chez un collectionneur ? Quel accueil a reçu « Ch’cailleu d’étoéle » chez les lecteurs de 7 à 77 ans ?

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles – Réservation conseillée : 03 22 71 17 00

Passe sanitaire et port du masque requis