Sélectionner une page

Théâtre d’image en picard

Lors d’un séjour au Japon, en tant que marionnettiste, j’ai découvert le Théâtre d’Images ou grand Kamishibaï de rue. Ensuite, je me suis familiarisé avec le Kamishibaï « classique » qui se présente avec un butaï (petit castelet en bois). Avec le Théâtre d’images, l’on est conteur-montreur d’images. Avec le butaï, l’on est lecteur-montreur d’images.”
Les images du Kamishibaï avec butaï sont d’environ 27,5 X37 cm (un peu plus petit que le format A3). Pour le Théâtre d’Images, je dispose de deux formats : 60 X 40cm et 80 X 60cm. Des objets et des bruitages peuvent être associés. Grâce aux images, le public suit plus facilement un conte en picard. Quand un mot est inconnu, il peut être deviné plus facilement.

Les histoires :
L’un des contes proposés, pour le Théâtre d’Images, est celui de « Ch’ Beudet à Babylas ». Il s’agit d’un récit étrange sur la repentance : après avoir fouetté son âne, un jardinier et les habitants de son village se retrouvent avec des oreilles d’âne… « Ech Leu d’Poutrincourt » est une légende de la Côte Picarde. Une châtelaine, qui vient de perdre son bébé, adopte un louveteau orphelin, mais… D’autres histoires plus connues , et pour les petits, sont proposées : « Ché troé tchots coéchons » et « Boucle d’Or ».

La chanteuse a capella, Cécile Eléouet, peut accompagner les récits avec des chansons adaptées (répertoire : Renaissance, Picard et Jeune Public).

Laurent Devime s’est produit dans un bon nombre de festivals, d’écoles, de bibliothèques, en France et en Belgique. Également en Angleterre, Espagne, États-Unis, Canada (Québec, Ontario et Nouveau-Brunswick), Algérie, République Centrafrique, Japon, etc.