Sélectionner une page

Samedi 16 novembre 2019 à 14h30

Théâtre Chés Cabotans – AMIENS – 31 rue Edouard David

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles – Réservation conseillée : 03 22 71 17 00

Les plus anciens enregistrements en langue picarde qui nous sont parvenus ont été gravés en 1916. La chose est établie, documentée et dûment archivée… à Berlin ! En ouvrant récemment ses archives sonores, Humboldt Universität a permis à une multitude de langues ou dialectes du monde entier de découvrir nombre de témoignages oraux jusqu’alors inconnus. Arménien et hindou, ou basque et franc-comtois, sont du lot. Le wallon et le picard en sont aussi ! Remonter dans le temps ne serait qu’anecdotique si ces sillons picards n’apportaient rien sur la langue et son évolution. Ce n’est assurément pas le cas : à l’écoute des documents, nous découvrons la prononciation réelle et nous interprétons mieux sa transcription d’époque. Nous notons aussi que cette connaissance s’inscrit dans la naissance de la tradition folklorique régionale. Mais au fait, dans quelles conditions furent réalisés ces enregistrements ? En pleine guerre mondiale, comment les aspects populaires et scientifiques prenaient-ils le pas sur les stratégies militaires ? À quoi peuvent aujourd’hui servir de tels documents ? Jean-Luc Vigneux tâchera de donner des amorces de réponse à ces questions lors d’une conférence illustrée par l’écoute d’extraits d’enregistrements picards plus que centenaires. En filigrane demeure une interrogation : sont-ce bien là les toutes premières traces orales du picard ?… La question ne sera pas éludée.

 

Jean-Luc VIGNEUX est reconnu pour sa passion : celle de ses activités picardisantes. En 1980, il fonde la revue Ch’Lanchron avec Jacques Dulphy. Chroniqueur, chanteur, conférencier, co-traducteur de Tintin ou Astérix, membre des Picardisants du Ponthieu et du Vimeu, membre fondateur de l’Agence régionale de la langue picarde, il a été distingué de plusieurs premiers prix de littérature picarde.

 

Cette conférence est organisée par l’Agence régionale de la langue picarde avec le partenariat de la Société des Antiquaires de Picardie, des bibliothèques d’Amiens Métropole, du Théâtre d’Animation Picard, « Chés cabotans d’Amiens » et de France Bleu Picardie.

 

%d blogueurs aiment cette page :