Sélectionner une page

Le support enregistré est un matériau de choix pour l’étude d’une langue. Les linguistes qui se sont intéressés au picard ont bien sûr cherché à enregistrer la langue telle qu’elle se parle dans la réalité. Nous essaierons donc de situer ces enregistrements de picard dans la perspective des études linguistiques. L’oreille et l’écoute restent des termes fondateurs dans l’histoire millénaire du picard. La technologie vient enrichir le matériau à étudier mais comporte des contraintes. Il faut donc bien savoir quels sont les objectifs des travaux d’archivages et en quoi ils contribuent à l’avenir du picard.

Jean-Michel ELOY est professeur émérite de Sciences du Langage à l’Université Picardie-Jules Verne. Il a dirigé pendant de nombreuses années le Centre d’Etudes Picardes au sein de l’université et il est l’un des membres actifs du LESCLAP (Laboratoire Linguistique Et Sociolinguistique : Contacts, Lexique, Appropriations, Politiques).

Cette conférence est organisée par l’Agence régionale de la langue picarde avec le partenariat de la Société des Antiquaires de Picardie, des bibliothèques d’Amiens Métropole, du Théâtre d’Animation Picard, « Chés cabotans d’Amiens » et de France Bleu Picardie.

%d blogueurs aiment cette page :