Sélectionner une page

« La radio régionale de service publique et le picard de 1980 aux années 2000 »

Par Laurent Devîme, chroniqueur, conteur, marionnettiste

En présence de Géraldine Carême, directrice de France Bleu Picardie

Jeudi 23 mai 2019 à 17h30

Bibliothèque Louis Aragon – AMIENS

50 rue de la République

Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles – Réservation conseillée : 03 22 71 17 00

Laurent Devîme a collaboré à diverses versions de la radio régionale : FR3 radio Picardie, Radio France Picardie et France Bleu Picardie. Au début des années, 1980 il a assuré des chroniques en picard (les « Picardiries »), des reportages (principalement en milieu rural), ainsi que l’animation d’émissions en studio ou en direct dans des localités (Picardie Capitale…). Intervenant dans des « tranches de diffusion » comme les matinales, il est également à l’initiative d’émissions de création comme « Terres Magiques ». Conteur et chroniqueur, connaissant finement le territoire, il pouvait passer du français au picard et ne se privait pas de dialoguer en direct avec les auditeurs qui s’adressaient à lui en picard.

Laurent Devîme abordera également les questions des enjeux de la présence de la langue picarde sur la radio de service publique en Picardie et sur l’intérêt que celle peut représenter.

 

Laurent Devîme est un conteur en picard mais également marionnettiste, interprétant le rôle de Lafleur. Il est également connu comme chroniqueur. Montreur d’images, il s’est spécialisé dans la technique japonaise du kamishibaï et dans celle du théâtre d’images qu’il a développée. En tant qu’artiste du spectacle, il s’est produit dans un grand nombre de pays d’Europe, d’Amérique, d’Asie ou d’Afrique. Il est également l’auteur de courts films sur la culture picarde, d’un docu-fiction sur les marionnettes autour de ses activités artistiques et a été salarié de Radio France pour ses activités radiophoniques.

Cette conférence est organisée par l’Agence régionale de la langue picarde avec le partenariat de la Société des Antiquaires de Picardie, des bibliothèques d’Amiens Métropole, du Théâtre d’Animation Picard, « Chés cabotans d’Amiens » et de France Bleu Picardie.