“Ma commune aime le picard”, “Eme comeune ale o kér el picard” : signature de la 1ère charte dans le département du Nord

“Ma commune aime le picard”, “Eme comeune ale o kér el picard” : signature de la 1ère charte dans le département du Nord

Ce mercredi 16 mars 2022, Lionel COURDAVAULT, Maire de Roost-Warendin, et Anne TIBERGHIEN, Présidente de l’Agence régionale de la langue picarde, en présence de Jean-Pierre FITZNER, Président de l’Académie des Tiots Pères, vont signer la charte « Ma commune aime le picard / Eme comeune ale o kér el picard ». ROOST-WARENDIN deviendra la première commune du Nord à marquer publiquement son attachement à la promotion de la langue picarde, qu’on appelle aussi « chti » sur le versant nord, et sa volonté de la voir s’afficher dans la vie publique.

ROOST-WARENDIN avait été précurseur dans cette démarche de valorisation du picard sur son territoire. En effet, grâce à un partenariat avec l’Académie des Tiots Pères, association roost-warendinois pour la promotion du chti-picard, des panneaux « Ichi in parle le ch’ti » avaient déjà été apposés en 2020 à plusieurs entrées de l’agglomération.

Aujourd’hui, en plus de cet affichage dans l’espace public, la commune de ROOST-WARENDIN a souhaité aller plus loin dans la mise en valeur de son patrimoine linguistique en signant la charte « Ma commune aime le picard / Eme comeune ale o kér el picard » proposée par l’Agence régionale de la langue picarde. À l’initiative de Lionel COURDAVAULT, maire, le Conseil municipal a accepté de mettre en œuvre, sur trois ans, 11 actions dans les domaines de la signalisation publique, de la communication, de l’enseignement, de la culture et du tourisme. Ainsi, un atelier de sensibilisation à la langue picarde proposé par l’Agence régionale de la langue picarde sera accueilli chaque année, la page internet du site de la mairie consacrée au tourisme sera traduite en chti-picard et la commune s’engage à accueillir chaque année un spectacle en langue régionale pour les adultes et pour les scolaires.

La ville de ROOST-WARENDIN s’inscrit ainsi dans la dynamique de promotion du patrimoine immatériel lancée par le vote de la loi sur la protection des langues régionales, votée par une très large majorité des députés en avril dernier, qui s’est prolongée, en décembre, par la reconnaissance de la langue picarde par le Ministère de l’Éducation nationale rendant ainsi possible son enseignement à tous les niveaux scolaires.

 

Mairie de Roost-Warendin – 270 rue Pierre Brossolette
Présence sur invitation avec confirmation au 03 27 95 90 00 ou contact@ville-roostwarendin.fr