Spectacle de la Compagnie du Reste ici.

De et par Christiane Calonne et Jacques Dupuich.

 

Cha qu’a dit ch’cat, un clin d’œil cocasse à Messieurs Grimm, Perrault ou La Fontaine, aux Histoires Naturelles de Jules Renard ou aux contes du Chat Perché de Marcel Aymé, de subtils portraits d’animaux inattendus accompagnés d’humains surprenants.

Au beau milieu d’un ensemble d’images rappelant les livres de contes illustrés pour enfants, deux comédiens se démènent pour donner vie aux personnages .Leur dégaine farfelue à l’aspect clownesque renforce le côté faussement naïf de ces conteurs hors normes. Il dit, elle le contredit ou l’accompagne de ses improvisations sonores et c’est en parfaits équilibristes qu’ils nous emmènent dans leur univers riche d’émotions. Les pages semblent se tourner une à une, faisant apparaître à chaque fois l’animal et  l’humain qui lui correspond.

Des histoires où le loufoque côtoie l’absurde mais toujours dans cet univers sensible dont nos deux conteurs ont le secret. Les mots de leur « biau parlache » du Nord virevoltent, câlinent ou griffent avec un patois bien dressé et du « picard » à caresser. Un spectacle à ronronner de plaisir.

Cha qu’a dit ch’ cat, à sa création en 2014, a bénéficié de l’aide à la diffusion culturelle des départements du Nord et du Pas de Calais

 

La Compagnie du reste ici, association Loi 1901, se range  auprès de ces chercheurs, ces universitaires, ces artistes- utopistes peut être – qui  veulent redonner à la langue picarde toute sa légitimité.

Ce faisant, elle a pris le risque de décevoir les  friands de grosses farces dans une langue reléguée dans le registre de la facilité populaire, souvent associée à des modes d’expression bon enfant, frisant le vulgaire, le grossier ou le grivois, trop « populaire » au sens péjoratif du terme, le risque de décevoir aussi ,ceux qui voudraient limiter  la langue picarde à un mode d’expression folklorique ou passéiste et traditionaliste.

La Compagnie du Reste ici, depuis sa fondation en 2004, a réalisé, à partir de textes de Christiane CALONNE et Jacques DUPUICH,  4 autres spectacles en langue picarde :

«  Ch’tiot de ch’ l’ingénieur », «  Et pis un jour », « Sins l’ dire » hommage à l’Art Brut, «  Saisissemints ».

 

Fiche technique :
Le spectacle dure 1h15. La salle est dans le noir et dispose d’une scène.
Projecteurs et fond de scène peuvent être fournis.
Montage 4h (8h si pas d’équipement dans la salle). Démontage 2h.

 

Compagnie du Reste ici
Siret : 481 131 928 00014
Licence entrepreneur de spectacle : 2-1013778
Tel : 06 08 96 37 90
jacques.dupuich@wanadoo.fr
www.compagnieduresteici.bi