Marceline Desbordes-Valmore (1786 – 1859) de Douai, est un grand poète français, admiré de Baudelaire, Rimbaud et Verlaine. Elle n’a écrit que trois poèmes en picard, dont un Dialogue entre une fille qui veut se marier et sa mère, qui la prévient que le mariage n’a pas que de bons côtés…

La Mère :
(…)
Duche qu’il est est ch’marieux qu’t’in parles tant ?

La Fille :
Je n-n’ai po core, mais gnien a tant !
(…)
Gna pus d’amoureux qu’vous pinséi :
Avec un je n-n’aurai asséi.
Vla no Rô qui n’est pu in guerre ;
J’aréi bientôt treuvé mn’affaire.

Combien n’véions-nous point d’garchons
Qui raccueurent din leu mason ?
Gnien a des biaux, des viux, des jonnes,
Rachmés fin ben à rouches maronnes,
Forts comme Gayant et Barabbas ;
Aveuc leu galons su leu bras,
Et des grandes plumés su leu tiette,
Qu’cha fait trenner quand un les rwette !
Gnia point un tchien, n’y a point un câ
Qui n’leu tire sin capiau in bâs.
Acoutéi l’tambour su chelle plache…
Si l’bon Dieu l’veut, ch’est mn’homme qui passe.

Dialogue

par Michèle Descatoire (la mère) et Sonia Aït-Saadi (la fille)