Géo Libbrecht (1891 – 1976) est né à Tournai. Il fait toute la guerre 14-18 sur le front comme simple soldat. L’armistice conclu, il va tenter sa chance dans la forêt brésilienne. De retour en Belgique, il exerce la profession d’avocat, puis se lance avec succès dans les affaires.
Il ne commence à écrire qu’à l’âge de 47 ans, ce sont des dizaines de plaquettes de poèmes qui se succèderont de 1937 à sa mort.

L’pochéon

J’warde el pochéon de m’gramère
dù ç’ qu’èle buveot s’chuferlu
in tnant s’coude ét chuchant s’chuq
à côté dl’étufe l’hivyèr.

 

Ele rékauféot sés ossyeaus
ét toute seule buzyeot, comme cha…
Dins l’gué-ole l’carnarin f’zéot :
“cuic ! cuic !” in orwétyant l’cat.

Ch’ést-in pochéon ordinaire
ed’ ché l’Pét’rinck de ç’temps-là
qui n’a pos cai-u par tyère
ét dsu l’achèle es’ tyint dreot.

Ch’ést-in pochéon sins orèles
qui d’a vu d’toutes les couleurs :
i a perdu sés parèles
ét s’trwefe tout seu, li, asteur.